Les poudres indiennes sont devenues incontournables dans une routine capillaire. Elles soignent les cheveux, activent la pousse, donnent du volume et bien plus, mais surtout elles sont naturelles. On vous parle de ces poudres de plantes qui font des merveilles sur les cheveux mais aussi sur la peau.

C’est quoi les poudres indiennes ?

Les poudres indiennes proviennent de plante issues de l’ayurvéda, elles nous viennent de l’Inde, ou elles sont très réputées. Ces plantes sont réduites en poudres, ces poudres indiennes sont aussi appelées les poudres ayurvédiques. Il existe divers types de poudres pour effectuer des soins de beauté, elles sont connues pour apporter de bons résultats sur les cheveux comme sur la peau.

Quels sont les bienfaits des poudres indiennes ?

Les bienfaits des poudres ayurvédiques sont multiples pour les cheveux et pour la peau, en fonction de la problématique rencontrée une plante a sa solution.

Problématiques capillaires :

  • pellicules
  • chute
  • manque de volume
  • pousse
  • lavage
  • démêlant
  • cassant
  • purifiant

Problématiques de la peau :

  • acné
  • tache
  • anti-âge
  • teint terne
  • purifiant

Quelles poudres indiennes pour quels résultats ?

Voici une sélection de poudres indiennes facilement accessibles, il existe une multitude de poudre.

  • Amla : stimule la pousse – intensifie les cheveux foncés – anti-âge
  • Brahmi : donne du volume – élimine les pellicules – fortifiante – anti-âge – illumine le teint
  • Funegrec : stimule la pousse – lutte contre la chute – apporte du volume – fortifiante – gainant – astringent sur la peau (resserre les pores)
  • Guimauve : très démêlant – gainant – apporte du volume – régénère la peau
  • Hibiscus : fortifiante – stimule la pousse – lutte contre la chute – accentue les reflets acajou
  • Kapoor kachli : lavant – apporte du volume
  • Maka/Bhringaraj : lutte contre la chute (alopécie légère) – fortifiante – fonce les cheveux – anti-âge – illumine le teint
  • Manjishta : anti tache – réduit les rides – uniformise le teint (peu colorer la peau)
  • Neem : élimine les pellicules – lutte contre l’acné – purifiant et assainissant (sur la peau)
  • Orange : donne de la brillance – astringente sur la peau (débouches les pores)
  • Reetha/Aritha : lavant – assainissant – lutte contre les pellicules – purifiant (peau grasse)
  • Shikakaï (shampoing végétal) : lavant – favorise la pousse – démêlant
  • Sidr (shampoing végétal) : lavant – purifiant – lutte contre les pellicules – purifiant (peau acnéique et cuir chevelu)

Comment utiliser les poudres indiennes ?

Ces poudres sont fines à épaisses, elles s’utilisent avec précaution afin d’éviter l’inhalation et les vapeurs de poudres. Elles s’utilisent en formant une pâte, en macérât huileux ou en infusion.

  • En pâte : en texture mi liquide mi épaisse – En application en cataplasme
  • En macérât huileux : macération d’une poudre dans une huile végétale – en application en bain d’huile ou pour sceller l’hydratation
  • En infusion : macération d’une poudre dans une eau bouillante – en application en dernier rinçage ou dans une préparation de soin DIY

Préparation cataplasme : versez la poudre de votre choix dans un bol, la quantité sera en fonction de la longueur et de votre masse capillaire, (vous pouvez mélanger jusqu’à trois poudres différentes maximum afin de pouvoir bénéficier des bienfaits de chaque poudre). Ajoutez un peu d’eau chaude du robinet, mélangez délicatement la préparation jusqu’à former une pâte. Appliquez la préparation sur le cuir chevelu et les longueurs après avoir séparé vos cheveux humides ou secs en plusieurs sections de façon à bien répartir la préparation. Massez les longueurs lors de l’application et le cuir chevelu afin de stimuler la pousse ou lutter contre les pellicules en fonction des bienfaits de la poudre. Attachez-les, puis posez un bonnet auto-chauffant et laissez poser jusqu’à 30 à 45 min, puis rincez abondamment. Suivre d’un shampoing pour bien éliminer les résidus et continuez votre soin habituel. Certaines poudres sont plus difficiles que d’autres à éliminer. Rappel : si la poudre est lavante, il n’est pas nécessaire de suive d’un shampoing.

Pour un soin du visage, après avoir nettoyé la peau et effectué un gommage, mélangez une petite quantité de poudre à de l’eau chaude du robinet, puis appliquez sur l’ensemble du visage en invitant le contour des yeux et les lèvres, laissez poser 10 à 15 min puis rincez. Attention car la poudre de Manjishta à tendance à colorer la peau.

Préparation de macérât huileux (pour 100ml) : Versez 10 gr d’une poudre au choix dans 90ml d’une huile végétale au choix (non épaisse) dans un flacon. Laissez macérer au moins 24h en remuant de temps en temps. Ensuite filtrez l’huile pour retirer la poudre. Conserver l’huile dans un autre flacon.

Préparation d’une infusion (pour 100ml) : Dans un grand bol versez 10 gr d’une poudre au choix puis ajoutez 90ml d’eau bouillante, laissez infuser 10 à 15min. Puis filtrez l’eau pour retirer la poudre, laissez refroidir. L’eau ne se conserve pas, donc l’infusion s’utilise rapidement.

Les poudres ne s’utilisent pas pures, c’est à dire qu’il faut les diluer ou les utiliser en cataplasme avant de les intégrer dans une préparation comme par exemple, un shampoing, lait…

Astuces

Vous pouvez (pas forcément dans la même préparation) :

  • à la place de l’eau, remplacez par un hydrolat de votre choix pour renforcer les effets souhaités
  • ajoutez quelques gouttes d’une huile essentielle
  • pour apporter de l’hydratation ajoutez un peu de gel d’aloe vera
  • Pour renforcer le soin ajoutez une cuillère d’une huile végétale de votre choix

Utilisez des ustensiles uniquement réservés à ces préparations, éviter tout accessoire en inox car cette matière oxyde les poudres.

A quelle fréquence utiliser les poudres indiennes ?

Elles s’utilisent une fois par semaine, en cure de un à trois mois renouvelable dans l’année. Les poudres lavantes peuvent être renouvelé plus régulièrement.

L’inconvénient des poudres indiennes

Elles ont tendances à assécher les cheveux sur le long terme, c’est pour cela qu’il est préférable de les utiliser en cure. Mais si vos cheveux ne s’assèchent pas autant, rien ne vous empêche de les utiliser sur du plus long terme. Attention à ne pas inhaler la poudre et des projections dans les yeux. Lors de l’application préparez votre emplacement car elles sont salissantes. Certaines poudres foncent les cheveux, elles sont à éviter sur les cheveux claires ou blancs. Si vous souhaitez atténuer vos cheveux blancs, les poudres de bhringaraj et d’amla sont favorables.

A shopper

Les commentaires sont fermés.

Pin It